Bientôt la vie normale reprendra progressivement son cours. Je me demande comment seront nos vies après la Covid-19?

Au-delà du confinement et du retour à la normale, les conséquences sont très lourdes pour certains, perte d’emploi, faillite, fermeture d’entreprise, perte d’un proche…

Maintenant il faut se serrer les coudes, s’entraider, se soutenir, être résilient et rebâtir.

Une chose est certaine, le confinement nous aura démontré à tous qu’il est possible de modifier nos façons de faire à grande échelle. Le télétravail n’aura jamais été autant valorisé que pendant cette pandémie! Conséquemment, une réduction massive du nombre de voitures sur nos routes. À la fin de cette crise, j’ose espérer que nos entreprises continueront de tirer profit du télétravail dans l’intérêt de tous…

Du jour au lendemain nous avons tous redécouvert la vie, on se valorise chez soi, d’ailleurs on achète local! Tiens ça fait des lunes qu’on le dit, il faut valoriser nos produits québécois pour hausser notre économie. Une pandémie plus tard, le message vient de passer « Panier bleu ».  J’ose espérer que nous rebâtirons notre économie principalement avec du « Fabriqué au Québec ».

Bien sûr et plus que jamais, le vélo a la cote! À l’heure de la distanciation sociale, quoi de mieux que de prendre l’air à vélo. Sur l’Île de Montréal, on innove et certaines livraisons sont effectuées à vélo pour les achats en ligne pendant la pandémie. BIXI Montréal a annoncé mardi dernier que tous les employés qui se dévouent dans le réseau de la santé auront droit à un abonnement gratuit de 30 jours. Vélo Québec a même fait une demande au gouvernement de reconnaître le vélo comme moyen de transport essentiel en temps de crise! Ce n’est pas pour dire, j’ose espérer que nos municipalités feront une place encore plus grande au vélo.

L’heure est à la reconstruction, en tant que société soyons sage dans nos choix et nos décisions.

Comme l’a si bien dit Monsieur Yves-Thomas Dorval : Soyons prudents, mais confiants, soyons créatifs, mais réalistes, soyons déterminés, mais ouverts; mais surtout, soyons en action et soyons bons. J’ose espérer…